Technique

Hélène Mc Nicoll est une artiste contemporaine professionnelle spécialisée dans l’utilisation 2D-3D de végétaux.

Les plantes lui procurent une joie particulière: les respirer, les toucher, les mélanger. Elles offrent d’infinies possibilités en art contemporain.

Les plantes réagissent à leur manière. Chacune possède sa personnalité et sa sensibilité propre. Aucun dialogue entre elles et l’intention de l’artiste ne se déroule de la même façon. L’Eau, élément essentiel à la Vie, sert d’intermédiaire entre l’artiste et les végétaux.

La danse magique et gracieuse de tous ces acteurs crée chaque fois une œuvre d’art unique.  

Démarche

Hélène porte attention à des éléments naturels, souvent discrets, directement autour d’elle durant ses activités quotidiennes. Ils font l’objet d’interventions qui lui permettent de « mémoriser » ce qui a déclenché le processus créatif.

Désirant contribuer activement à la promotion de l’environnement, Hélène Mc Nicoll collabore avec des gens engagés dans la promotion de la Nature en ville. La Nature, ce n’est pas seulement de grands espaces peu accessibles.  C’est aussi nos jardins, des bords de rue, les parcs urbains et certains animaux sauvages devenus citadins.

Parcours

Personnel

« Cela s’est passé alors que j’avais 6 ou 7 ans, en jouant dans la forêt du Canyon Sainte-Anne pendant que mes parents développaient le parc. Je me suis sentie interconnectée avec toute Vie qui m’entourait. Depuis ce temps, une part de moi-même conserve cette empreinte…« 

Fortement attirée par la Nature depuis toujours, Hélène étudie en Gestion et Intervention Touristique (UQAM) pour prendre la relève de l’entreprise familiale Canyon Sainte-Anne avec son frère. Elle complète aussi un MBA en Management à l’université Laval. Elle consacre 10 ans d’efforts incessants auprès des autorités régionales pour faire classer les berges du Canyon « zone de conservation ».

Détentrice d’un baccalauréat en arts visuels de l’université Laval (Canada), elle a aussi étudié à l’École supérieure d’art et design Marseille-Méditerranée (France). 

Depuis la vente du Canyon Sainte-Anne en 2019 à la communauté de la Côte-de-Beaupré, elle cumule diverses expériences dans le domaine artistique. 

« J’ai grandi et vécu au Canyon Sainte-Anne, cet exceptionnel parc forestier développé par ma famille durant 53 ans. Je me suis vouée corps et âme à protéger et faire connaître ce joyau de calibre mondial à des clientèles tant locales qu’internationales. J’ai constaté le fort lien culturel et symbolique de chaque peuple avec son Environnement. Être en art m’offre une nouvelle voie pour poursuivre mon cheminement avec la Nature. »